COUP DE MAÎTRE ! - MaÏtre Chronique

Bruno Tocanne ou l'art de la suggestion

"Un quartet inspiré, une attention réciproque, une science commune de l'improvisation, un père spirituel dont on connaît la finesse de jeu : toutes les pièces d'un beau puzzle étaient donc en place pour l'élaboration de  In A Suggestive Way.

Autant le dire sans détour, l'album est de ceux qui comblent toutes les espérances formulées dès qu'on a connaissance de leur gestation ; voilà  en effet un disque dont le titre reflète avec une fidélité chargée d'émotion la musique impressionniste et méditative. Celle-ci suggère, elle ne s'impose pas par excès de puissance, mais elle finit par affirmer son élégance feutrée. Jamais le moindre discours n'est asséné, bien au contraire : chacun des musiciens semble éprouver le bonheur des suggestions faites aux autres, celles des pistes à suivre quelque part du côté de l'imaginaire, comme autant de fugues spontanées et d'impromptus vivifiants. Bruno Tocanne et ses compagnons réussissent leur pari, celui de la liberté et là  réside toute l'âme de cette musique de l'écoute réciproque, de l'attention portée à  l'interprétation d'une note. Un travail de funambule, dont l'équilibre n'est jamais menacé, parce que le chant règne toujours en maître, y compris au moment où la musique s'invente et ruisselle dans la confrontation fructueuse des idées lancées. Comme le souligne Arnaud Merlin avec beaucoup de justesse, il s'agit là , je le cite «de l'association d'idées et de la conjugaison de sensibilités». On aurait presque envie de voir dans cet art sublimé et sensible une définition du jazz, en ce qu'il a de plus organiquement vivant, par son association fluide de l'écriture et de l'improvisation.

Pas de doute, Paul Motian doit être heureux, tout là haut, de l'hommage qui lui est ainsi rendu. On imagine sa joie d'écouter  la délicatesse avec laquelle Bruno Tocanne fait chanter ses cymbales : il suffit, pour comprendre de quoi il s'agit, d'écouter les premières mesures de «Bruno Rubato» qui ouvre l'album et devient au fil du temps un thème récurrent chez lui. Savourez leur chant cuivré, en petites touches scintillantes. Un peu plus loin, les balais seront une caresse à vos oreilles. Heureux aussi car ce disque est l'histoire d'une conversation, d'une succession gourmande de questions et de réponses immédiates ; malgré l'évidente émotion née de l'absence cruelle de Paul Motian, c'est la joie qui l'emporte, elle s'exprime dans la lumière de thémes qu'on devine comme de vibrants appels (ainsi «Ornette And Don», «One P.M», deux belles compositions signées par Rémi Gaudillat qui, on le voit, n'est pas venu les mains vides) et dans la ferveur des échanges. Les couleurs vespérales dont se pare l'album, reflets mêléess d'une joie d'être ensemble en musique et du profond respect pour celui qui l'a inspirée, touchent au coeur et maintiennent longtemps une vibration essentielle. Difficile finalement d'évoquer un musicien plus qu'un autre : Bruno Tocanne, Rémi Gaudillat, Quinsin Nachoff et Russ Lossing sont de vrais partenaires et In A Suggestive Way est tout sauf un album de batteur. Pas le genre de la maison Tocanne, assurément.
"In A Suggestive Way" s'écoute, dans ses moindres détails, pour chacune de ses nuances, pour son art de la conversation entre gens de bonne compagnie.

Alors la magie opère : on comprend dans ces conditions pourquoi ces instants musicaux méritent amplement un «Coup de Maître». Et pourquoi, accessoirement, une certaine irritation peut vite nous gagner à l'idée qu'un musicien tel que Bruno Tocanne ne bénéficie pas d'une meilleure exposition. Ce nâ'est pas ici qu'il restera dans l'ombre, en tous cas ! "

Denis DESASSIS 12/2012