INFOS

La musique proposée par Rémi Gaudillat et Jean-Philippe Viret témoigne de leur appétence pour une musique chambriste élégante, au sein de laquelle l'improvisation permet le développement d'un discours sans cesse sur le fil. Les compositions aux formes dépouillées sont autant de conversations fragiles et précieuses, d'où émergent mélodies soignées, intensité du son et substantifique matière improvisée. Une musique de la suggestion plutôt que de l'affirmation, des chemins de traverse plutôt que des grandes lignes droites, sans cesse en mouvement, tantôt ronde et sensuelle, tantôt anguleuse et espiègle.

Rémi Gaudillat - trompette
Outre le duo, Rémi Gaudillat est à l'initiative du Possible(s) Quartet, formation originale ouverte aux quatre vents (2 trompettes, trombone, clarinette basse). Il est également très impliqué dans le réseau imuZZic : au sein des formations de Bruno Tocanne (Sea Song(e)s, série des New Deams), avec l'orchestre Over The Hills, le trio I-Overdrive et le chanteur Marcel Kanche. imuZZic a été également l'occasion de rencontres musicales avec Louis Sclavis, Sophia Domancich, Daniel Erdmann, Hasse Poulsen, Quinsin Nachoff (Can), Russ Lossing (EU), Michael Bates (EU), Samuel Blaser (Suisse), Russ Johnson (EU), Stefano Risso (IT), Frederico Casagrande (IT).

Jean-Philippe Viret contrebasse
Jean-Philippe Viret dirige également le quatuor à  cordes Supplément d'âmes, le trio 60 % de matière grave, ainsi que son trio avec Edouard Ferlet et Fabrice Moreau, créé en 1999 et qui obtient une Victoire du Jazz en 2011. Il joue dans le trio de Stéphane Grappelli de 1989 à 1997 et se produit avec de nombreux musiciens de sa génération ( Emmanuel Bex, Simon Goubert, Marc Ducret ....) ainsi qu'avec les « anciens» ( René Urtreger, Georges Arvanitas, Michel Graillier) et les solistes étrangers ( Lee Konnitz, Bill Carrothers, Dave Liebmann, Kenny Wheeler, Youn Sun naâ).