MUSICOLOGIE.ORG

Cinq cédés jazz pour déconfiner en mai


Cinq titres aux mots dans l'air du temps, le duo Blesing Tocanne, guitare batterie, pour L'impermanence du doute, le quartet Robbe Gloaguen pour Gardez votre sang froid, un ensemble de compositions de François Tusques, le duo Bastien Boni, Nicolo Terrassi, contrebasse, guitare et field recording pour Les partitions invisibles, le Big Funk Brass pour Higher et, à paraitre fin mai, le quintette de Pierre Marcus pour Following the right way.
 
Un duo passionnant !
L'impermanence du doute (Petit Label 2020) est un duo peu fréquent, celui du guitariste Alain Blesing et du batteur Bruno Tocanne. Une guitare électrique aux multiples facettes sonores, une batterie percussive tout aussi plurielle, une grande liberté d'écoute et d'improvisation réciproque. Et le train de nuit va, entre mémoire des triades, saut de l'ange, blues rugueux et bugs de conversation. Bref, malgré l'ivresse du crabe, dans l'impermanence du doute, demain n'est jamais certain. Le cédé, paru en début d'année, est presque plus prophétique à plus d'un titre que la plupart des madames soleil. Un duo passionnant. N'hésitez pas, le tirage en est limité.
 
Alain LAMBERT 05/2020