NATO

Une mer se songes et de désirs - A sea of dreams and desires
C'est très beau, très sensible, très imprévu (...) Un album aux éclats nébuleux, une émotion, un disque enfant, enfant de "Rock Bottom" de Robert Wyatt qu'on réécoute ensuite avant de dormir, instinctivement guidé non par une idée de reprises (seule en récif : "Sea Song"), mais par celle du doux retentissement du plaisir des signes évidents et secrets. "Sea Song(e)s" devrait avoir l'audience qu'il mérite, c'est-à-dire grande et sensée. Après l'écoute, on se dit que le titre est bien mieux qu'un jeu de mot. Il y a cette espèce de matière étrange léguée par Robert Wyatt, comme un morceau d'argile à partir duquel s'élabore dans un autre temps, un autre monde, un arpent d'un songe épais, un songe à la dimension parfois rêveuse, parfois sensuelle et parfois crue (les paroles des chansons sont de Marcel Kanche). Si le temps d'un disque n'est pas le temps de l'histoire, le temps de celui-ci est bien celui d'une mer de songes et de désirs, celui d'une réalité aux couleurs précisées, contraire à l'ordre imposé, capable de confronter, par vagues incidentes, un quotidien de difficultés, de violences, de punitions lamentables, capable des songes d'une commune présence"
Jean ROCHARD 10/2017